Celles qu'on oublie, paroles et chanson de Xavier Privas

Sujet

Carte postale

Description

« Celles qu'on oublie ont les yeux rougisPar la fatigue et les veilles,Dans leur misérable et triste logis,Leurs doigts légers font des merveillesDans ce grand rucher qu'est notre pays,Où les modes sont sans pareilles.Dites-nous, patrons, quels sont les profitsQu'en tirent ces pauvres abeilles ?C'est un salaire de misère,Que vous leur donnez, ô patrons,Il faut relever ce salaireAfin qu'un peu de joie éclaireCes pauvres fronts !Celles qu'on oublie ont faim.Celles qu'on oublie ont droit à la vieDonnez-leur du pain. […] »

Créateur

Privas, Xavier

Droits

Bibliothèque Marguerite Durand

Format

image/jpeg

Type

Image

Identifiant

MUSEA_EX17_H01

Abstract

Celles qu'on oublie, paroles et chanson de Xavier Privas, date inconnue, carte postale, Paris, BMD, © BMD.

Original Format

Carte postale

Location

Bibliothèque Marguerite Durand, Paris

Citer ce document

Privas, Xavier, “Celles qu'on oublie, paroles et chanson de Xavier Privas,” MUSEA, consulté le 20 juin 2019, http://musea.univ-angers.fr/items/show/1693.