CAMILLE, Michael, Images dans les marges, aux limites de l’art médiéval, Paris, Gallimard, 1997.
CAMILLE, Michael, The medieval art of love, objects and subjects of desire, Londres, Laurence King, 1998.
COUTANT, Nicolas, Poésie et iconographie profane à la fin du Moyen age, le texte et l’image de Guillaume de Machaut aux Grands Rhétoriqueurs, mémoire de DEA dactylographié, Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, 2002.
GABORIT-CHOPIN, Danielle, Les ivoires du Moyen Age, Fribourg, Office du livre, 1978.
KOECHLIN, Raymond, « Le Dieu d’Amour et le château d’Amour sur les valves de boites à miroirs »Gazette des Beaux-Arts, n° II, 1921, p. 279-297.
KOECHLIN, Raymond, Ivoires gothiques, Paris, Picard, 1924.
LOOMIS, Roger, « The allegorical siege in the art of the Middle Age », American Journal of Archeology, 2e série, XXIII, 1919, p. 258.
MULLUS, Markus, Minnebilder: französische Minnedarstellungen des 13. und 14. Jahrhundert, Cologne, Weimar, Vienne, Böhlau, 1996.
POIRION, Daniel, Le poète et le prince, l’évolution du lyrisme courtois de Guillaume de Machaut à Charles d’Orléans, Paris, Presses Universitaires de France, 1965.
SEZNEC, Jean, La survivance des dieux antiques, Paris, Flammarion, 1993.
VAN MARLE, Roger, Iconographie de l’art profane au Moyen Age et à la Renaissance, La Haye, Nijhoff, 1931.
WIND, B., « Ce jeu subtil, l’amour courtois », dans Mélanges offerts à Rita Lejeune, vol. II, Gembroux, Duculot , 1969, p. 1257-1262.
DUBY, Georges, « Le modèle courtois », dans DUBY, Georges, PERROT, Michèle, (dir.), Histoire des femmes en Occident. Le Moyen Age, vol. 2, Paris, Plon, 1991, p. 261-276.
DRAGONETTI, Roger, La technique poétique des trouvères dans la chanson courtoise, Genève/Paris/Gex, Slatkine, 1979.