Petit bonhomme

Petit bonhomme, Sonia, 1997, 25 x 32 (cm), collection particulière, © droits réservés. 

L'infantile est un terme qui caractérise ce qui provient de l'enfant et qui définit la manière dont l'adulte le considère. Dans le langage courant, l'infantile évoque souvent l'immaturité, la naïveté, ou la tendresse et implique aussi que le sujet n'assume pas de rôle sexué. Lorsque le terme d'infantile est appliqué à un adulte, il est plutôt péjoratif et juge que le comportement n'est pas en rapport avec ce que l'on est en droit d'attendre d'une personne mature et autonome. Les raisons peuvent en être l'arrêt à un stade précoce de l'évolution affective ou intellectuelle du fait d'un trouble psychopathologique ou une régression momentanée due à un effondrement psychique.

Le tableau de Sonia, Petit bonhomme, rend bien compte de la dimension infantile, il a une forme très archaïque, aux traits arrondis. Sa tête relève un peu du registre animal et il ressemble à un nounours. Objet transitionnel par excellence, les enfants élisent dans leur plus jeune âge le nounours comme un objet familier dont la fonction est de les protéger des dangers extérieurs à leur univers. Il réalise la transition entre leur monde et l'extérieur. L'œuvre de Sonia est-elle assimilable à un tel objet transitionnel ? Peut-être pas, car parfois les difficultés rencontrées par certaines personnes dans l'existence montrent qu'elles n'ont pas eu l'occasion de bénéficier d'une telle "protection". Il n'empêche que le Petit bonhomme de Sonia demeure sympathique et familier, comme si l'on retrouvait dans sa forme quelque chose que nous avions déjà connu. Les teintes en sont chaudes et rassurantes, les formes rondes douces et souples.

Les œuvres présentées dans cette notice ont été réalisées par des artistes de l'atelier de peinture de Baugé (49), dépendant du secteur 6 du Centre de Santé Mentale Angevin.

Un enfant qui regarde le ciel bleu

Un enfant qui regarde le ciel bleu,  Sylvaine, 1999, pastel, 20 x 50 (cm), Ste Gemmes sur Loire, Mais-Encore – CESAME, © droits réservés.

Le tableau Un enfant qui regarde le ciel bleu a un titre qui peut surprendre, la couleur effective du ciel derrière l’enfant étant d’un rouge orangé vif, comme celle d’un coucher de soleil embrasant le ciel. Seul au milieu du tableau, le personnage possède lui aussi une grosse tête toute ronde mais contrairement aux représentations précédentes, son corps, enveloppé dans une large cape, est plus proche de la forme humaine. Il n’y a aucun indice concernant sa sexuation…comme si les enfants n’avaient pas de sexualité.

Animaux de compagnie

Deux autres tableaux mettent au premier plan des animaux qui semblent être les compagnons des personnages représentés. Ces animaux sont tous deux étranges, réalisés semble-t-il par juxtaposition de  représentations, ce que nous appelons « collage » de formes.