Contrôle des naissances :

C’est la traduction française de Birth Control mais l’expression est rejetée au départ par ses défenseurs de peur qu’elle ne soit comprise comme le contrôle par l’Etat des naissances ou comme une forme de néo malthusianisme. D’autres termes lui sont alors préférés, « maternité-volontaire » : volonté de limiter les naissances et capacité à maîtriser sa fécondité, d’avoir des enfants lorsqu’on le désire. Mais la notion souligne la volonté d’éduquer les couples afin de limiter le nombre des enfants par famille. Ce terme est par la suite remplacé par Planification familiale ou Planning familial.

Loi de 1920 :

La loi du 31 juillet 1920 interdit toute action, publicité ou propagande, par quelque moyen que ce soit, en faveur de l’avortement ou de la contraception. Elle réprime la complicité d’avortement.La loi a été votée avec un ensemble de dispositions destinées à la lutte contre la pornographie et l’avortement. Ce texte intervient dans une conjoncture démographique à la baisse et dans un contexte politique où dominent les mouvements conservateurs. Elle est renforcée en 1923, 1941 et 1942 par des dispositions aggravant considérablement les peines.

Méthode Ogino :

Méthode supposée déterminer les périodes de fécondité et d’infécondité de la femme par la surveillance de la température, et inventée par le médecin japonais Kyusaku Ogino.

MFPF :

Mouvement Français pour le Planning Familial

MLAC :

Mouvement pour la Liberté de l’Avortement et de la Contraception

MLF :

Mouvement de Libération des Femmes

Orthogénie :

Etude de toutes les techniques visant à l’amélioration de la procréation humaine (selon Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé dans le Bulletin de la Maternité Heureuse, n°15, décembre 1960).